Recorded at Saint-Merry church (Paris) on june 28th 2018, by Baptiste Chouquet
Mastering: Pierre-Henry Etchandy


Sillons - Reflets
Patricia Bosshard
Onceim / CoÔ

track listing
Sillons (Patricia Bosshard, 2018)
Reflets (Patricia Bosshard, 2018)

Onceim (Orchestre de Nouvelles Créations, Expérimentations et Improvisations Musicales)
Contrebasses : Sébastien Béliah, Benjamin Duboc, Frédéric Marty
Violoncelles : Félicie Bazelaire, Anaïs Moreau, Deborah Walker
Altos : Cyprien Busolini, Elodie Gaudet, Julia Robert
Accordéon : Pierre Cussac
Guitares : Giani Caserotto, Jean-Sébastien Mariage
Percussions : Antonin Gerbal, Julien Loutelier
Piano : Alvise Sinivia
Electronique : Arnaud Rivière, Diemo Schwarz
Clarinettes : Jean-Brice Godet, Joris Rühl
Saxophone soprano : Stéphane Rives
Saxophones altos : Pierre-Antoine Badaroux, Carmen Lefrançois
Saxophone ténor : Bertrand Denzler
Saxophone baryton : Benjamin Dousteyssier
Euphonium : Jean Daufresne
Trompette : Louis Laurain

CoÔ (Ensemble des cordes frottées de l’Onceim)
Contrebasses : Sébastien Béliah, Benjamin Duboc, Frédéric Marty
Violoncelles : Félicie Bazelaire, Anaïs Moreau, Deborah Walker
Altos : Elodie Gaudet, Julia Robert
Violons : Cyprien Busolini, Patricia Bosshard

Listen Sillons extract

Listen Reflets extract

texte de pochette
 
   

texte de pochette

Avec Sillons je suis allée à la rencontre de chacun des musicien.nes afin d’enregistrer ce que je nommerais une cellule-cœur: Un son aimé, un geste, une petite phrase. La récolte fructueuse m’a permis de créer un champ de 27 sillons, petites rigoles profondes prêtes à se transformer subtilement au fil du temps.
Avec ces divers sillons, j’ai composé une pièce répétitive, envoûtante, qui, dans sa forme, évolue de l'individu au grand orchestre en passant par des groupes et sous-groupes réunis par affinités de matériau, de timbre, de son. Il en résulte une matière orchestrale d’une richesse inouïe, un champ de possibles où chacun des musicien.nes ne joue qu’avec sa cellule, malaxée, creusée et associée à d’autres cellules.

La composition Reflets s'articule autour des harmoniques. Les instruments à cordes frottées engendrent beaucoup d'harmoniques, ce qui constitue une de leurs richesses et la spécificité de leurs timbres. J'ai analysé quelles harmoniques ressortent suivant le mode de jeu : archet à mi-chemin entre le chevalet et la touche (habituel), archet près du chevalet (ponticello) et archet proche de la touche. J'ai redistribué ces harmoniques au sein de l'ensemble, jouées à différentes octaves, en tant que notes, en tant qu'harmoniques ou encore ponticello, générant ainsi de nouvelles harmoniques. Les modes de jeu sont définis par la volonté de créer une atmosphère qui oscille entre affirmation et suggestion, menés par une gestuelle répétitive qui laisse une part d'improvisation à l'interprète quant au son plein ou harmonique.

Patricia Bosshard